mardi, janvier 18, 2011

Construire la Démocratie (2)

Personnellement,
je serais pour un équivalent du premier amendement de la constitution américaine à savoir "Il interdit au Congrès des États-Unis d'adopter des lois limitant la liberté de religion et d'expression, la liberté de la presse ou le droit à s'« assembler pacifiquement »" entre autres (voir ici )

Par ailleurs, une cour suprême pourrait légiférer sur la légitimité de lois qui pourraient êtres abusives émises par l'éxecutif.

A mon avis, il est impératif de se débarrasser de tout ce qui pourrait être hégémonique, et pourrait donc mettre en péril l'équilibre des pouvoirs législatif, executif et judiciaire:
- Un président fort: ce système hérité des français est très vulnérable,
- Un parti fort: pareillement, au mieux il faut dissoudre le RCD, au pire le diviser en deux parties antagonistes (démocrates/républicains, progressistes/conservateurs et à la limite intégrer Ennahda parmi les conservateurs)

- Supprimer les postes de gouverneur (au sens tunisien): directement nommés par le président, ils n'ont aucune légitimité populaire: ils pourraient très bien être élus.

- Favoriser les coalitions: si Ennahda est fort, il ne devrait en aucun cas diriger seul, il devra soit s'allier avec d'autres partis, soit avoir une coalition de partis contre (ex. cordon sanitaire en Belgique face aux partis extrêmistes)

J'ai en tête d'autres idées, comme remplacer le ministère de l'Intérieur par la place Mohammed Bouazizi avec une statue en son honneur avec le droit à tous à y manifester en toute liberté: ce serait un symbole fort.
Par ailleurs: un rajeunissement du paysage politique permettrait d'injecter un sang neuf à un système sclérosé: pourquoi ne pas demander l'aide de l'Europe vu que la majorité de nos échanges se font avec elle.

Des pays à longue tradition démocratique pourraient nous donner un coup de pouce: aussi bien pour construire un paysage médiatique que pour "former" nos jeunes à la politique et à la responsabilité

Ce n'est que le début mes amis...

Libellés :

2 commentaires:

À 1/18/2011 08:53:00 PM , Anonymous Anonyme a dit...

Salut à vous camarades tunisiens,

Félicitations pour votre courage et votre conscience, vous redonnez espoir au monde. Une révolution pour la liberté et la justice est bien toujours possible aujourd’hui. Vous resterez dans l’histoire comme ceux qui ont rappelé cette antique vérité au monde entier. Merci. Maintenant que vous avez chassé le tyran, il faut détruire le système qui nous opprime, pas seulement en Tunisie mais partout.

Je suis Jean-François Brient et j’ai réalisé un documentaire qui s’intitule de la servitude moderne sur le système totalitaire marchand qui domine toute la planète et tous les secteurs de la vie. Il a déjà été vu plus de 500.000 fois à travers le monde et traduit en 12 langues. Il manque l’arabe, j’espère que cette maladresse sera vite réparée. À vous de jouer peut-être.

Pour voir le documentaire, vous pouvez vous rendre sur la page web suivante :
http://www.delaservitudemoderne.org/
Vous pouvez voir la bande annonce du film à l’adresse suivante :
http://www.delaservitudemoderne.org/videoBA.html
Vous pouvez trouver plus d’information sur le documentaire dans l’article de wikipedia à l’adresse suivante :
http://fr.wikipedia.org/wiki/De_la_servitude_moderne

Ce film qui est diffusé en dehors de tout circuit légal ou commercial ne peut exister que grâce à l’appui de personnes qui en organisent la diffusion ou la projection. Il ne nous appartient pas, il appartient à ceux qui voudront bien s’en saisir pour le jeter dans le feu des combats.

Encore merci pour tout ce que vous avez fait pour nous redonner espoir.
Vive la Tunisie révolutionnaire !!!

Jean-François Brient

 
À 1/19/2011 10:08:00 AM , Anonymous Anonyme a dit...

NON a la democratie classique,il nous faut la democratie participative avec controle permanent par le peuple

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil